SAFETYLIT WEEKLY UPDATE

We compile citations and summaries of about 400 new articles every week.
Email Signup | RSS Feed

HELP: Tutorials | FAQ
CONTACT US: Contact info

Search Results

Journal Article

Citation

Tourian L, LeBoeuf A, Breton JJ, Cohen D, Gignac M, Labelle R, Guile JM, Renaud J. J. Can. Acad. Child Adolesc. Psychiatry 2015; 24(1): 41-54.

Affiliation

McGill University - Douglas Mental Health University Institute, Montreal, Quebec.

Copyright

(Copyright © 2015, Canadian Academy of Child and Adolescent Psychiatry)

DOI

unavailable

PMID

26336379

Abstract

OBJECTIVE:

DSM-5 has added a new developmentally appropriate child and adolescent mood disorder subtype called disruptive mood dysregulation disorder (DMDD). The core features of DMDD are temper outbursts (manifested by either verbal rages and/or physical aggression) and unrelenting irritability or anger. Currently, the literature is lacking a thorough review of the possible treatment options for the cardinal symptoms constituting DMDD. The objective of this article is to provide a thorough review of peer-reviewed studies on the subject of pharmacological treatment options for children and adolescents with the cardinal symptoms of DMDD.

METHODS:

Relevant articles for this study were obtained through Pubmed, Medline, PsychINFO and PsychINDEXplus using the key words: "adolescents," "children," "paediatric," "youth," "irritability," "temper outbursts," "aggression," "rage," "disruptive behaviour," "treatment," "dysphoria," "autism," "mental retardation/intellectual disability," "impulsivity," "ADHD," "oppositional defiant disorder," and "conduct disorder." A total of 823 studies were generated; only English studies focusing on pharmacological treatment were retained.

RESULTS:

Currently there are no established guidelines or thorough reviews summarizing the treatment of DMDD. Pharmacotherapeutic treatment options of both aggression and chronic irritability include: antidepressants/selective norepinephrine reuptake inhibitors, mood stabilizers, psychostimulants, antipsychotics, and alpha-2 agonists.

CONCLUSION:

Treatment options of severe, persistent irritability in youth are numerous, and a consensual treatment algorithm has not yet emerged from the literature. Further studies and clinical trials are warranted to determine efficacious and safe treatment modalities.

KEYWORDS:

aggression; bipolar disorder; depression; disruptive mood dysregulation; irritability; mood stabilizers


Language: en

Vernacular Abstract

OBJECTIF:

Le DSM-5 a ajouté un nouveau sous-type de trouble de l’humeur adapté au développement des enfants et des adolescents qui porte le nom de trouble disruptif avec dysrégulation de l’humeur (TDDH). Les principales caractéristiques du TDHE sont des accès de colère (manifestés soit par des rages verbales et/ou une agression physique) et une irritabilité ou une colère persistante. À l’heure actuelle, la littérature ne présente pas de revue approfondie des options de traitement possibles des symptômes cardinaux constituant le TDHE. L’objectif de cet article est d’offrir une revue approfondie des études révisées par des pairs sur le sujet des options de traitement pharmacologique pour les enfants et les adolescents présentant les symptômes cardinaux du TDHE.

MÉTHODES:

Les articles pertinents pour cette étude ont été obtenus dans Pubmed, Medline, PsychINFO et PsychINDEXplus à l’aide des mots clés: « adolescents », « enfants », « pédiatrie », « jeunesse », « irritabilité », « accès de colère », « agressivité », « rage », « comportement perturbateur », « traitement », « dysphorie », « autisme », « retard mental/déficience intellectuelle », « impulsivité », « TDAH », « trouble oppositionnel avec provocation », et « trouble des conduites ». Au total, 823 études ont été relevées; seulement les études en anglais portant sur le traitement pharmacologique ont été retenues.

RÉSULTATS:

À l’heure actuelle, il n’y a pas de lignes directrices établies ou de revues approfondies qui résument le traitement du TDHE. Les options de traitement pharmacologique de l’agressivité et de l’irritabilité chronique sont notamment: les antidépresseurs/inhibiteurs spécifiques du recaptage de la noradrénaline, les stabilisateurs de l’humeur, les psychostimulants, les antipsychotiques, et les agonistes alpha-2.

CONCLUSION:

Les options de traitement de l’irritabilité grave et persistante chez les adolescents sont nombreuses, et un algorithme de traitement consensuel n’a pas encore été dégagé de la littérature. D’autres études et essais cliniques sont nécessaires pour déterminer des modes de traitement efficaces et sûrs.

NEW SEARCH


All SafetyLit records are available for automatic download to Zotero & Mendeley
Print